(418) 664-1313
fermé Aujourdhui 5385, 1e avenue, Québec

Plier les genoux pour éviter l’entorse lombaire : vrai ou faux ?

Dr Christophe Gaudreault, chiropraticien - 16 février 2017

Vous êtes en train de faire le ménage au beau milieu de votre fin de semaine. Vous avez votre semaine dans le corps, fatigué, et désirez faire le tout rapidement. En arrivant à votre porte d’entrée, vous voulez déplacer un tapis et des bottes. Vous vous penchez…

STOP! À ce moment, comment vous êtes-vous positionné ? Êtes-vous comme la personne de gauche ou celle de droite ?

Comment se pencher pour éviter une entorse lombaire

L’article de cette semaine vise à augmenter votre hygiène de mouvement. Bien souvent nous croyons protéger notre dos adéquatement en pliant nos genoux. Bien que cela aide, ce n’est pas suffisant. Une entorse lombaire est tout de même possible! Comme le démontre l’image de droite ci-dessus, le fait de sortir les fessiers et respecter la courbe naturelle du bas du dos permet un mouvement plus sain et limite les risques d’entorse. Maintenant, si vous regardez cette fois-ci l’image de gauche, la position courbée du bas du dos crée un stress plus grand au niveau des disques intervertébraux. Bien qu’ils soient résistants, ceux-ci doivent déjà absorber des chocs dans la vie de tous les jours. Évitons de leur induire ce stress supplémentaire. Après tout, notre colonne vertébrale protège notre moelle épinière.

Maintenant les petits trucs faciles pour modifier votre position et éviter de vous retrouver avec une entorse :

  1. Portez le regard vers l’avant
    Cela facilite un mouvement harmonieux.

  2. Sortez les fesses
    Nous voulons que le bas du dos conserve sa courbe naturelle et ne pas surcharger les disques.

  3. Évitez la torsion
    Vos disques intervertébraux sont beaucoup plus faibles dans cette position.

  4. Rapprochez votre charge à soulever
    Plus la charge est proche, moins les muscles de votre dos doivent développer un effort important.


Malgré toutes les précautions possibles, il est possible que votre corps ait déjà des faiblesses ou déséquilibres vous empêchant de suivre toutes ces recommandations. Dans cette situation, une expertise supplémentaire est nécessaire. Je vous invite donc à consulter vos chiropraticiens et votre massothérapeute du Centre de Santé Vitalis et poursuivre votre quête de la santé.

Chiropratiquement vôtre,
Dr Sylvain Dubé et Dr Christophe Gaudreault, chiropraticiens.

Sources : Dynamic Chiropractic – October 7, 2009, Vol. 27, Issue 21

Partagez cet article:

Coordonnées


Centre de Santé Vitalis
5385, 1e avenue
Québec (Québec) G1H 2V5

(418) 664-1313

Horaire


  • Lundi:12:30 - 20:30
  • Mercredi:09:00 - 20:30
  • Jeudi:12:30 - 18:00
  • Vendredi:09:00 - 18:00
Chiropratique | Acupuncture | Massothérapie